Les radis, champions de la rapidité

Cette émission est une présentation de Garant, créateur du Jardin modulaire Botanica.

On dit parfois que l’on n’en a pas, pourtant c’est une des plantes les plus rapides à produire : le radis.

Les radis sont originaires d’Extrême-Orient. Avant de manger les « petits radis », les Égyptiens ont commencé par manger les radis noirs. On sait aujourd’hui qu’ils étaient donnés comme nourriture aux esclaves qui construisaient les pyramides d’Égypte, il y a plus de 5 000 ans. C’est au 16esiècle, en Italie, que l’on voit apparaître les petits radis ronds ou longs. Par contre, on ignore s’ils ont comme origines la même espèce que le radis noir et le radis daïkon.

Considéré comme un légume-racine, il possède en fait un renflement à la base de la tige et des fines racines. Les radis noirs sont ronds ou longs, à chair blanche et à peau très noire. Les radis daïkons sont longs, à la peau et à la chair blanches ou roses. C’est une variété asiatique de radis. Les petits radis sont rouges, roses ou rouge et blanc, parfois blancs ou violets.

Les petits radis sont croquants et rafraîchissants. Ils sont toutefois légèrement piquants, plus ou moins selon les variétés. Peu caloriques, ils contiennent des antioxydants et du glucosinolate, qui est responsable du goût piquant. Il renferme aussi du potassium, du calcium, des fibres alimentaires, des oligoéléments ainsi que des vitamines B2, B9 et C.

Les radis sont des plantes moyennement gourmandes et assoiffées qui aiment le soleil. Ils sont faciles à cultiver? On les multiplie toujours par semis, dans un sol fin et bien ressuyé. On apporte un peu de compost avant la plantation. On peut semer en sillon en essayant le plus possible d’espacer les graines de 5 cm. En enterre les graines de 1 à 1,5 cm de profondeur. On peut aussi semer à la volée. On arrose abondamment. Quelle que soit la manière dont on sème, on éclaircit de manière à conserver 5 cm sur le rang ou autour de la plante.

Les radis noirs et daïkons prenant de 60 à 90 jours avant d’arriver à maturité, on les sème une seule fois. Par contre, les petits radis donnant une récolte au bout de 21 et 30 jours, on sème tous les 10 à 12 jours. Les semis s’échelonnent du moment où le sol est bien réchauffé jusqu’aux premières chaleurs. On suspend alors les semis pour recommencer à la fin de l’été, les radis n’aimant pas les températures élevées. On arrête environ un mois avant l’arrivée du froid. Comme les radis poussent très rapidement il est facile de l’associer à de nombreuses plantes. Ils occuperont l’espace le temps que les autres légumes prennent toute leur ampleur.

Les radis peuvent être cultivés en pot. Idéalement on leur fournit 1 litre de terreau pour 6 à 7 plants. Un pot de 10 cm de profondeur et de ± 15 cm de diamètre est souhaitable.

L’entretien des radis est facile. On se contente de maintenir le sol humide, et ce jusqu’à la récolte. Sinon les radis ne poussent pas ou fendent. L’engrais est inutile, la croissance étant trop rapide. Par contre, un apport de compost à chaque nouveau semis est conseillé.

Les principaux insectes ravageurs sont les mouches du chou, les altises et parfois les pucerons. Une toile de protection diminue la présence des insectes. Les maladies comme le mildiou, le blanc ou la pourriture ont rarement le temps de faire des dégâts.

On récolte les radis quand les « racines » ont atteint la grosseur désirée. On ne doit pas les laisser trop grossir, sinon elles deviennent dures et fibreuses. On peut les conserver avec les feuilles une semaine au réfrigérateur à condition de ne pas les laver. Si on les nettoie, on les place dans un contenant hermétique.

On mange les radis crus, nature ou en ajoutant du beurre ou du sel. Très fraîches, les feuilles de petits radis sont comestibles. Elles peuvent servir à préparer de la soupe.

Informations supplémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *