Piquantes roquettes

Cette émission est une présentation de Planète Jardin,
la revue des jardiniers gourmands truffée de conseils pratiques.

Les roquettes sont de véritables torpilles pour les papilles gustatives. Qu’elles soient cultivées, italiennes ou sauvages, elles sont appréciées pour leur petit côté épicé. On les connaît aussi sous le nom d’arugula en italien.

Les roquettes, qui appartiennent à la famille des brassicacées (ou crucifères, comme les choux) sont originaires du bassin méditerranéen. Cependant, la roquette jaune pousse aussi en Europe centrale et au Moyen-Orient.

Les roquettes sont utilisées depuis la Haute Antiquité, il y a plus de 2 500 ans, le long de la Méditerranée. Les Grecs et Romains de l’Antiquité la considéraient comme une plante médicinale. C’était même une plante dite aphrodisiaque consommée par certains hommes. On disait alors qu’elle permettait de remédier à leur paresse! C’est à cause de son aspect aphrodisiaque que la roquette est interdite au Moyen Âge dans les cloîtres et les abbayes. Elle tombe alors en désuétude pour ne redevenir populaire qu’au 20esiècle.

Il existe trois formes de roquettes. La roquette cultivée ou roquette de jardin est une plante éphémère (annuelle) haute de 25 cm. Ces feuilles plutôt rondes et tendres ont un goût doux, légèrement poivré. La roquette italienne ou roquette sauvage monte à 15 à 20 cm de haut. C’est une plante éphémère (annuelle). Ses feuilles plus découpées ont des saveurs piquantes et poivrées avec des touches de noisettes. La roquette jaune ou diplotaxe à feuilles ténues est une plante permanente (vivace) dont les tiges florales culminent à 50 cm. Les feuilles très découpées ont des saveurs bien piquantes. Les fleurs jaunes sont savoureuses.

Les roquettes sont très riches en vitamines K et un peu moins en B9. Elles ont des propriétés antioxydantes, mais on ne connaît pas la teneur précise.

Les roquettes sont des plantes peu gourmandes et moyennement assoiffées qui poussent aussi bien du soleil à la mi-ombre. On les plante dans un sol plus ou moins fertile, frais et bien drainé. Elles sont très faciles à cultiver. Elles ont juste besoin d’arrosages réguliers et d’un éclaircissage (les jeunes plants supprimés peuvent être consommés) en début de culture.

On sème les roquettes à la volée dans une terre ou un terreau pas trop froid. On ne recouvre pas les semences. Après la levée, on éclaircit de manière à laisser de 10 à 15 cm autour des plants. Il est possible de semer à l’intérieur, de repiquer une fois en pot avant de planter à l’extérieur. Les roquettes peuvent facilement être cultivées sur terreau à l’intérieur en hiver. Les roquettes peuvent aussi être cultivées en pot. On utilise des contenants ayant au moins de 10 cm de profondeur et de ± 15 cm de diamètre afin de fournir 1 litre de mélange pour 3 à 4 plants.

L’entretien consiste à faire des arrosages réguliers. Les apports d’engrais sont inutiles. Il arrive parfois que la roquette italienne survive à l’hiver. On laisse les plants montés à graines, car les fleurs sont comestibles et décoratives. À l’occasion, des altises soient présentes. Toutefois, elles n’empêchent pas des récoltes abondantes. Les limaces représentent aussi un problème. À l’occasion, on observe de la pourriture grise et des taches foliaires sans que cela ne compromette pas la récolte.

La récolte des roquettes se fait au bout de 40 à 45 jours soit 1 mois ½ après le semis. On récolte quand les feuilles sont bien tendres. Le diplotaxe à feuilles ténues étant une plante permanente, on commence à récolter dès que les feuilles ont atteint les dimensions souhaitées. On récolte les roquettes à n’importe quel moment de la journée. On ramasse les feuilles extérieures pour une récolte prolongée.

Les roquettes se consomment crues, généralement en salade. On peut aussi les ajouter après la cuisson aux pizzas, pâtes, soupes, ragoûts, etc.

Merci à Mjardiner qui propose des capsules vidéos de jardinage différentes, drôles et amusantes…
tout en étant pertinentes.

Informations supplémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *