Les plus décoratifs des légumes: les bettes à carde

Cette émission est une présentation de Les Jardins de vos rêves,
un jardin unique, qui offre la paix et la sérénité.

La bette à carde est un légume-feuille dont on consomme à la fois les feuilles, mais aussi les pétioles. Les Européens lui donnent aussi les noms de blette ou de poirée. Ce légume est cultivé de plus de 9 000 ans. Les ethnobotanistes ont attesté sa présence dans les Jardins de Babylone. La bette cultivée aujourd’hui est issue de la bette maritime une plante qui occupe un très vaste territoire à l’état naturel. On peut l’observer des côtes de l’Atlantique jusqu’à l’Inde en passant par le bassin méditerranéen, la mer Caspienne et la Perse. Traditionnellement, en Europe, les bettes à carde ont des côtes blanches et des feuilles vertes. On sait toutefois qu’il y a 2 500 ans, au Moyen-Orient, il existait une bette à carde à tiges rouges, la bette à carde noire. Aujourd’hui, après plusieurs hybridations, les côtes peuvent être rouges, jaunes, orange ou roses, et les feuilles vertes et rouges, plus ou moins foncées. Ce sont alors des plants très décoratifs.

Les feuilles des bettes à carde, qui sont croquantes, ont un goût d’épinard. Une fois cuites, les côtes ont une texture fondante et une saveur douce, plutôt sucrée. À l’automne, de légers gels donnent une saveur plus sucrée aux côtes. Les bettes à carde sont pauvres en calories, mais très riches en minéraux. Elles contiennent aussi des fibres alimentaires, des vitamines A et C et des antioxydants.

De culture facile, les bettes à carde poussent aussi bien au soleil qu’à la mi-ombre. On leur fournit une terre à jardin moyennement riche et bien drainée. Ce sont des plantes moyennement gourmandes et assoiffées. On pratique généralement le semis direct au potager. Celui-ci se fait quand le sol atteint une température de 10 à 15 °C. Après un léger apport de compost, on trace des rangs espacés de 15 et 20 cm dont la profondeur du sillon est de 1 à 2 cm. Les graines sont suffisamment grosses pour qu’on les distance de 8 à 10 cm. La levée a lieu au bout de 10 à 20 jours. Quand les plants ont trois à quatre feuilles, on éclaircit à 15 et 20 cm. Si on repique de jeunes plants, on les place à la distance définitive de manière à avoir 10 à 15 cm autour des plants. À partir du semis, la récolte est possible au bout de 50 à 60 jours. Les bettes à carde peuvent être plantées en association avec la betterave, mais attention, elles partagent les tâches foliaires et les mouches mineuses, et aussi avec le chou-fleur et le chou frisé (kale). On peut cultiver les bettes à carde en pot à condition de leur fournir un contenant d’au moins 25 cm de profondeur et ± 27 cm de diamètre. On prévoit 8 litres de mélange par plant.

L’entretien des bettes à carde est simple. On arrose régulièrement, on fait un seul apport d’engrais naturel au cours de la saison et on supprime les feuilles qui pourraient sécher. La présence d’insectes ravageurs ou de maladies est rare. La mineuse est parfois plus présente en fin de saison. On observe rarement les insectes ravageurs comme les altises, cicadelles, pucerons, fausse-arpenteuses du chou, limaces ou vers gris, et les maladies telles que la tache des feuilles, le blanc, la pourriture des racines, le mildiou ou le virus de la mosaïque du concombre. Ces ennemis sont généralement sans impact sur la croissance des plantes.

Il est possible de consommer les feuilles des jeunes plants enlevées lors de l’éclaircissage. Une fois le plant développé, on cueille les feuilles extérieures tout au long de la belle saison. Les plants étant tolérants aux gels, la cueillette des feuilles peut se faire jusqu’à l’automne. La récolte de toute la plante se fait avant les forts gels. Le meilleur moment de la journée pour récolter les bettes à carde est le matin, quand tiges et feuilles sont encore gorgées d’eau.

Les jeunes feuilles peuvent être mangées crues. Les feuilles plus coriaces sont cuites à peine quelques minutes. Les côtes sont toujours cuites à la vapeur ou braisées. On peut aussi les mettre en conserve ou les congeler.