Rafraîchissantes laitues

Cette émission est une présentation d’Acti-sol,
 producteur d’engrais naturels efficaces, produits localement et recommandés par les professionnels.

L’intérêt des jardiniers pour les laitues n’est pas nouveau. Il les cultive depuis plus de 2 400 ans. Elles sont originaires de l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Asie.

On distingue les laitues en feuilles, semi-pommées, pommées et romaines. Le plus souvent vertes, elles sont aussi rouges, ou vert et rouge.

Les laitues ont un goût frais, plutôt neutre et elles sont croquantes. Riches en eau et faibles en calories, les laitues contiennent de petites quantités d’antioxydants (plus importantes pour les variétés à feuilles rouges) et de fibres alimentaires. Elles sont une source de potassium et de vitamines A, B et K.

Les laitues sont des plantes moyennement gourmandes et moyennement assoiffées, de culture assez facile. Elle pousse au soleil ou à la mi-ombre. Les laitues en feuilles arrivent à maturité en 40 à 55 jours. Il faut compter 47 à 60 jours pour les laitues pommées et jusqu’à 74 jours pour les laitues romaines.

Les laitues en feuilles se sèment directement en place. Les laitues pommées et romaines sont semées à l’intérieur (on le fait soit même ou on achète des plants en jardinerie) puis elles sont repiquées au potager. La distance finale entre les plants est de 15 cm. Un semis ou une plantation tous les 10 jours et la sélection de variétés avec des dates de maturité différentes permettent d’étaler les récoltes.

Le pire ennemi des laitues est la chaleur. On plante donc au printemps et après le mois d’août.

Les laitues demandent un arrosage régulier. Un apport d’engrais naturel une ou deux fois durant la culture permet de bonnes récoltes.

Les pires ennemis des laitues sont limaces. Afin de prévenir leur venue, on évite les excès d’humidité. On ramasse les adultes. Ou encore on utilise des granules de phosphate féerique.

Il arrive parfois qu’il y ait des pucerons. On évite les apports trop importants en azote. En dernier recours, on traite au savon insecticide, au neem, au Btk ou à l’insecticide à base d’ail.

Si on constate la présence de pourriture, on coupe et on détruit les parties atteintes, puis on traite au bicarbonate de soude. Préventivement on laisse l’air passer librement entre et dans les plants et on évite les surfertilisations.

Les laitues en feuilles se récoltent au fur et à mesure de la croissance. Les laitues pommées et romaines sont récoltées au complet dès que le centre de la plante est ferme. Le « lait » qui coule à la base est un latex inoffensif qui sèche rapidement.

Le moment idéal pour la récolte est quelques minutes avant de les consommer. Leur valeur nutritive est meilleure quand les feuilles sont consommées fraîches, rapidement après la cueillette.

Informations complémentaires

Merci à Planète Jardin, la revue des jardiniers gourmands truffée de conseils pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *